Navigation

Choisir une voiture électrique : ce qu’il faut savoir

Malgré une part de marché encore marginale en France, la voiture électrique est en vogue depuis quelques années avec une augmentation de 38% des immatriculations rien qu’en 2019.
Écologique et silencieuse, elle attire les conducteurs écoresponsables et/ou souhaitant bénéficier de la prime à la conversion. De plus en plus abordables et autonomes, c’est le moment de s’intéresser aux voitures électriques. 

Les pours et les contres du véhicule électrique

L’autonomie de la voiture électrique est plus courte, mais ?

Deux inconvénients majeurs de l’électrique se fait ressentir lorsqu’on en conduit une : une autonomie très courte, un temps de recharge relativement long

En effet, avec une autonomie moyenne de 331 km en ville et 195 km sur l’autoroute, elles ne sont pas idéales pour les longs trajets. Cependant, les batteries deviennent de plus en plus puissantes et autonomes au fil des années, pouvant dépasser les 400 km en ville pour certains modèles tels que la Tesla Model 3 Grande autonomie, les Kia eNiro et e-Soul, ou encore la Hyundai Kona…

De plus, le temps de recharge du véhicule pousse à une consommation différente de l’énergie. Au lieu de passer 5 à 10 min à faire le plein d’essence, vous pouvez laisser charger votre voiture à domicile en rentrant du travail ou sur le parking de l’hypermarché pendant vos courses. C’est entre 2h et 15h de recharges pour un plein complet, 30 min pour les Tesla. 

Seuls les modèles ayant une petite batterie peuvent être chargés sur une prise domestique à 230V. Sinon, il faut prévoir l’installation d’une Wallbox aux alentours de 1000 à 1500€ en moyenne, qui va permettre de charger les véhicules plus haut de gamme et plus rapidement. Aussi, avec près de 30 000 bornes de recharges en France en 2020, vous en trouverez sur de nombreuses routes, sites publics et parking. 

Par conséquent, la courte autonomie des batteries ne représente pas nécessairement un handicap.

Bien que plus adaptée pour les petits trajets quotidiens, la voiture électrique peut servir pour des voyages plus longs ou des road trips. Il suffit de prévoir votre parcours en fonction, de vous arrêter tous les 200 à 300 km pour la recharger et profiter de ces pauses pour visiter l’endroit ou vous reposer.

Est-ce un véhicule vraiment plus écologique ?

Oui et non.

Tandis que le transport est l’un des secteurs les plus polluants, la voiture électrique se propose comme une alternative plus écologique que les voitures thermiques puisqu’elle n'émet ni de CO2 ni de particules fines en roulant. 

Néanmoins, pour savoir si un véhicule électrique est réellement écologique, il faut considérer tout son cycle de vie : production, utilisation, fin de vie. 

L’utilisation :
Ce n’est pas la conduite du véhicule qui peut polluer mais sa recharge en électricité. En effet, la production d'électricité, bien que décarbonée en France, est générée en majorité par des centrales nucléaires productrice de déchets dangereux. Heureusement, la voiture électrique ne demande pas une grande puissance de charge. Il ne sera pas nécessaire d’augmenter les capacités de production d’électricité ou le nombre de centrales nucléaires pour assurer la démocratisation de ce type de véhicule.

La production :
C’est au niveau de la production que l’électrique est moins “verte”. Les batteries lithium-ion sont produites dans des pays où l’énergie électrique majoritaire est créée à partir d’usines à charbon ou pétrole très émettrices en  gaz à effet de serre. De plus, les métaux rares, utilisés dans ces batteries, sont extraits dans des pays où les conditions sociétales et environnementales sont à revoir.

Le recyclage :
Encore à la marge, le recyclage des batteries de véhicules électrique est pour le moment peu exploité car peu organisé et économique. Le rejet de ces batteries dans la nature a un fort impact environnemental. Mais avec la croissance de la demande, les filières de recyclage devraient au fur et à mesure s’en occuper.

Pour résumer, la voiture électrique n’est pas entièrement écologique mais l’es davantage à l’usage que sa grande sœur thermique. Et contrairement à cette dernière, plus un véhicule électrique roule, plus son bilan carbone est bon. Or, sa durée de vie est assez longue et peu atteindre les 1000 à 1500 cycles de batterie, soit en moyenne 10 ans pour un usage “classique”. 

Enfin, la production automobile que ce soit pour les voitures thermiques ou électriques, est polluante. Opter pour un véhicule électrique d’occasion est un act doublement écologique puisqu'il permet de lui donner une seconde vie  et de réduire la production de voitures neuves.

La voiture électrique est-elle plus cher ?

Les voitures électriques sont connues pour être plus coûteuses à l’achat que les voitures à essence pour une même hauteur de gamme. Cette tendance est à la hausse selon une étude de Jato, puisque le prix moyen d’une électrique a augmenté de 42% depuis 2011.

Mais détrompez-vous, le véhicule électrique peut être rentable sous certaines conditions. 

D’une part, le gouvernement encourage et aide les conducteurs à opter pour les modèles électriques pour des raisons autant écologiques qu’économiques. Cette aide est double et prend forme sous :

  • Une prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 5000€ en cas d’achat d’un véhicule basse consommation en l’échange d’une ancienne voiture mise au rebut 
  • Un bonus écologique à hauteur de 27% du prix d’achat pour les voitures neuves dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 20g/km et le prix de vente est inférieur à 45 000€. 

Pour bénéficier de ces aides oubliez les Tesla Model S, les Audi E-tron ou Porsche Taycan, respectivement à 83 990€, 71 900€ et 108 632€ qui dépassent de loin le seuil maximum pour y avoir droit. En revanche, si vous êtes intéressés par une auto neuve plus abordable tels que la Renault Zoé, la Honda e ou encore la BMW I3, l’aide peut aller jusqu’à 12 000€ en cumulant prime à la conversion et bonus écologiques. Ce montant atteint les 14 000€ pour les habitants de Zones à Faible Emission (ZFE) comme Paris.

D’autre part, une fois achetée ou louée, la voiture électrique est moins onéreuse au quotidien qu’une voiture thermique. En effet, la recharge de la batterie est plus économe qu’un plein d’essence ou de diesel. Pour parcourir 100 km, les prix varient entre 1 et 4€ d’électricité selon le modèle et le lieu de recharge, contre 6 à 8€ pour les voitures thermiques.

Enfin, opter pour une voiture électrique d’occasion permet de baisser le prix d’achat ou de location même si le bonus écologique n’est plus valable.

Des voitures électriques d’occasion en location

Nous avons vu que le choix d’acheter un véhicule électrique n’était ni tout blanc ni tout noir, et qu’il fallait prendre en compte différents critères de coûts, d’autonomie du véhicule et d’impacts environnementaux. 

Or, ces impacts écologiques et ces coûts peuvent être réduits avec un véhicule d’occasion. 

De plus, si vous n’êtes pas sûr de votre choix, vous pouvez tout à fait tester la voiture électrique en location sur une durée de 2 à 4 ans afin de vous faire votre propre avis.

La location avec option d’achat (LOA), nommée aussi leasing est une solution de financement flexible et tout-en-un permettant de se procurer un véhicule électrique d’occasion. 

Comme son nom l’indique, vous avez la possibilité de devenir propriétaire du véhicule à la fin du contrat si vous le souhaitez. Sinon, vous pourrez le rendre et choisir un autre véhicule.

Occaz’ Leasing propose des voitures électriques en occasion sous contrat de location avec option d’achat. N’hésitez pas à parcourir nos différents modèles sur le site.

Découvrez nos offres

Conclusion

Pour conclure, la voiture électrique devient de plus en plus intéressante au fil des années. La concurrence croissante sur le marché pousse les constructeurs automobiles à créer des véhicules de plus en plus autonomes, de plus en plus écologiques.

Cependant, il ne s'agit pas de foncer tête baissée et de choisir une électrique à tout prix. Avant de faire votre choix, prenez soin d’analyser les différents critères évoqués dans cet article pour les modèles qui vous donnent envie : autonomie de la batterie, durée de recharge, éligibilité aux aides de l’Etat etc...

La location avec option d’achat sur voiture électrique est une solution idéale pour limiter les risques et tester votre véhicule

Autre solution ? Optez pour un véhicule hybride, un juste entre-deux entre la thermique et l'électrique. 

◄ Sommaire des articles

Partagez cet article !

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment choisir sa voiture en LOA ?

Aujourd’hui, de nombreuses marques et sociétés de financement proposent leurs gammes automobiles...

Pourquoi et comment acheter un véhicule en LOA ?

Le leasing automobile est avant tout une solution de location de longue durée qui permet de s'offrir...

Comment financer une voiture ? Différence entre crédit auto et LOA

L’achat d’un nouveau véhicule est un investissement important pour une société ou pour un particulie...

Abonnez-vous à la newsletter

VOUS POSSEDEZ UN COMPTE ?

Mot de passe oublié ?

VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE ?

Inscrivez-vous pour pouvoir déposer votre dossier, faire une demande sur-mesure, être rappelé si vous en faites la demande et découvrir tous les services Occaz' Leasing !